jeudi 6 avril 2017

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - HOT RODS ...DE BRUIT ET DE FUREUR ....

Le rodding débute dans les années 30, en Californie. Les jeunes, pour s’amuser, font la course d’un feu tricolore à l’autre, avec d’antiques Ford T modifiés. Certains commencent à courir sur les lacs asséchés du désert de Mojave, dans le sud de la Californie, qui forment de grandes surfaces planes et désertes. Révolution en 1932 quand Ford sort son « Model B », équipé en série d’un puissant moteur, le premier V8 proposé sur un véhicule populaire (le fameux Flathead à soupapes latérales). 

La combinaison de cette mécanique avec des carrosseries dépouillées (ailes et marchepieds supprimés) est une aubaine pour les passionnés de vitesse pure, atteignant déjà à cette époque les 200 km/h.
 
Le phénomène s’amplifie juste après guerre : le terme hot-rod apparaît pour désigner ces vieilles voitures d’occasion achetées une bouchée de pain par les jeunes (dont beaucoup de soldats tout juste démobilisés), puis modifiées par leurs soins pour gagner en compétitivité : on prépare les moteurs et on allège au maximum la carrosserie… 

Des magazines spécialisés voient le jour, la technique évolue rapidement, des kits haute performance apparaissent, les courses sur lac asséchés se structurent et s’organisent grâce à la création d’associations comme la Southern California Timing Association ou la Rusetta Timing Association… Beaucoup de rodders, ne pouvant ou ne désirant pas suivre ce type de compétition – qui donnera naissance au dragster , se concentrent alors sur l’esthétique : châssis détaillés, mécaniques chromées et carrosseries soignées. 

Dans les années 1960, pour faire face à la pénurie de caisses en tôle d’avant-guerre, des répliques en polyester apparaissent. Ce nouveau souffle est suivi par la création d’une multitude d’entreprises spécialisées. Dans les salons automobiles spécialisés disséminés dans tous les États Unis (Oakland Roadster Show, Détroit Autorama…), on voit apparaître des véhicules uniquement construits pour gagner des trophées dans les salons (show-cars)...... 
Source : Benoit CHERIGIER / AB MOTEURS / Chevy Olf