mercredi 13 décembre 2017

CLUB5A - INFORMATION - QUEL CARBURANT UTILISER POUR NOS VOITURES ET MOTOS DE COLLECTION ???

A propos d'essence... 
 Depuis la disparition du super plombé, beaucoup de choses se disent à propos du carburant adapté à nos véhicules anciens. Il y a autant d'avis que de collectionneurs et chacun a sa petite idée sur la question mais elle n'est pas forcément la meilleure, ni la plus exacte. 

 Sans être un substitut à un additif au potassium que nous sommes obligés d'employer puisque le super a récemment disparu des pompes (en principe l'année 2003 devait être la dernière...), nous avons recueilli d'un collectionneur une astuce qui nous semble très intéressante pour réduire l'usure des cylindres. 
 Cela consiste à ajouter dans l'essence 0,5% d'huile synthétique (et non semi-synthétique) pour moteur 2 temps. Le risque de calaminage est réduit du fait de la nature de l'huile qui résiste à de très hautes températures sans charbonner et du faible taux dans l'essence. 

 Ce taux est quand même suffisant pour lubrifier les hauts de cylindres, surtout lors des démarrages à froid. On peut également penser à un effet bénéfique du côté des queues de soupape, mais peut-être pas suffisant pour remplacer l'additif anti-récession. 
Pour ces dernières, quand le moteur tourne longtemps au même régime avec l'accélérateur assez enfoncé (autoroute, par exemple), la pression dans les cylindres ne favorise pas la pénétration de l'huile du compartiment des culbuteurs (ceci pour des soupapes en tête). 

Autrefois, il était recommandé de "lever le pied" de temps en temps pour provoquer une dépression dans les cylindres et créer ainsi un film d'huile sur les queues de soupapes. 
Par contre, un léger dépôt gras se forme dans la ligne d'échappement, ce qui ne peut que retarder la corrosion par les condensations acides (il faut éviter les petits parcours qui sont néfastes ou les mises en route de cinq minutes par temps froid). 

Le réservoir étant légèrement gras, il y a moins de corrosion par condensation (pour retarder à ce phénomène, il suffit de garder le réservoir toujours plein). 
L'essence pulvérisée dans le carburateur étant légèrement grasse elle lubrifie l'axe du papillon des gaz. Après quatre ans d'essai (et près de deux litres d'huile CASTROL TTS ou TSX) sur un moteur de moto CG125 Honda 4 temps, nous n'avons constaté aucun calaminage, ni sur le piston, ni sur la bougie. 

L'année 2004 a donc vu la généralisation de ce procédé sur l'ensemble du parc (6 véhicules). Attention également au nouveau carburant 95-E10 qui remplace de plus en plus le SP95. Sous des prétextes fallacieux de préservation de l'environnement, on nous rajoute encore 5% en plus d'éthanol (d'où E10) ce qui peut conduire à de graves disfonctionnement dans nos moteurs. 
En effet l'éthanol peut causer des problèmes de corrosion et d'attaque amplifiée des membranes en caoutchouc et joints en liège. D'autre part, l'éthanol étant moins énergétique que l'essence, la consommation est augmentée et la richesse du mélange est diminuée ce qui conduit à une surchauffe du moteur sans percevoir de cliquetis, car l'éthanol augmente l'indice d'octane. 

La seule solution quand on n'aura plus le choix, serait d'augmenter la taille des gicleurs, donc de consommer encore plus ! 
 Moralité : Que du SP98 même pour nos voitures modernes.
Source : rotilom.com

mardi 12 décembre 2017

CLUB5A - HUMOUR AUTO - NOUS N'ALLONS PAS RESTER FROISSES POUR SI PEU !!

Ah les femmes !!! 
Avec une voix très séduisante, elle demande à son mari :
- « As-tu déjà vu 20 EUR tout froissés ? »
- «Non» dit son mari.  
Elle lui fait un petit sourire sexy, déboutonne les trois premiers boutons de son chemisier. 

Et LENTEMENT, montrant son décolleté, elle ôte un ravissant petit soutien-gorge push-up à 20 EUR et le jette sur le lit. 
Il prend le "soutif" de 20 EUR et sourit d'un air approbateur.    
Elle demande ensuite : 
- « As tu déjà vu 50 EUR tout froissés ? »  
- «Non» dit son mari. 
Elle lui fait un nouveau petit sourire sexy, relève sa jupe, quitte sa ravissante culotte de soie dentelée à 50 EUR et la jette sur le lit. 
Il prend la petite culotte à 50 EUR et commence à respirer un peu plus vite . 

« Maintenant » dit-elle  « As-tu jamais vu 50.000 EUR tout froissés ? » 
-« Jamais" dit-il en devenant encore plus excité et enthousiaste. Alors elle lui dit : 
-« Jette un œil dans le garage »

Merci Julien pour le transfert de la blague ....

CLUB5A - RESTAURATION TECHNIQUE AUTO - RÉVEIL D'UNE CITROËN DS 20 PALLAS !!

Redémarrage d'une DS 20 pallas (1972) après plusieurs années passées dans une remise. Vendue peu de temps après, elle a été complètement restaurée et vit une deuxième jeunesse...

Depuis sa présentation en 1955 au salon de Paris, la Citroën DS alimente les passions et les polémiques. N'en déplaise à ses détracteurs, la Citroën DS a su s'élever au rang d'incontournable dans le monde des voitures anciennes. Véritablement en avance sur son temps, tant par ses solutions techniques innovantes et surprenantes, que par son design également très moderne.
  Source : ratagaze / Texte: Nicolas LISZEWSKI automobile-sportive.com

lundi 11 décembre 2017

CLUB5A - MÈRES ET PÈRES NOEL PRÉPAREZ VOS HOTTES ET VOS GUIRLANDES ÉTINCELANTES - 2ème RONDE DE NOEL DU CLUB DES 5A CARCASSONNE LE 17 DÉCEMBRE 2017.....INSCRIVEZ VOUS !!

RONDE DE NOËL EN VÉHICULES DE COLLECTION DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 2017 
Nous comptons sur vous pour une mobilisation générale de tous les membres des 5.A et tous ceux qui voudront se joindre à nous afin de participer à cette ronde autos-motos-solex-mob de collection....
VENEZ-NOMBREUX EN HABITS DE NOEL !!!
 PROGRAMME : 
9H00 : RENDEZ VOUS À LA MAISON DES ASSOCIATIONS POUR UN PETIT CAFÉ  DÉCORATION DES VOITURES 
( Merci de ramener les bonnets ou les décorations de l'an dernier )

10 H : DÉPART POUR LE TOUR DES BOULEVARDS PUIS EXPOSITION SUR LA PLACE CARNOT CARCASSONNE JUSQU'À 12H30 
NOUVEAU : CONCOURS DU PLUS BEL ÉQUIPAGE EN HABITS ET ESPRIT DE NOEL !!
UN REPAS POURRA ÊTRE PRIS EN COMMUN VERS 13H A LA BRASSERIE DES JACOBINS ( 25 €) 
Les personnes intéressées sont invitées à se faire connaître dès que possible et dans tous les cas avant le 10 décembre dernier délai (pour les repas) 
Inscriptions : Josette Alvaro ZI l’Estagnol, rue Montgolfier- 11000 Carcassonne 04.68.25.23.70 
mail : gjalvaro@orange.fr 
Retrouvez les meilleurs moments de la Ronde NOEL 2016 
sur notre Chaîne YOUTUBE

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Requiem pour un fou… de bagnoles

Tout au long de sa carrière, Johnny Hallyday aura acquis – et parfois cassé – un très large éventail de voitures et de motos d’exception. Si Johnny Hallyday a épousé – presque – tous les styles musicaux, il a aussi fait preuve d’un étonnant éclectisme dans sa façon d’assouvir sa dévorante passion pour l’automobile et, bien sûr, la moto. Sa première voiture est une Triumph TR3, que lui offre son manager Johnny Stark en 1961 pour ses 18 ans alors qu’il n’a pas encore obtenu le permis de conduire. 
Une TR3 ? 

Pour l’idole des jeunes, on peut considérer qu’il s’agit d’un véhicule de fonction car cette anglaise qui présente un redoutable rapport poids/puissance (900 kg pour 95 ch) constitue alors l’une des voitures emblématiques de la culture yé-yé. Annonciatrice du destin de nombre de voitures du chanteur, cette première automobile ne tarde pas à verser dans le fossé. 
Elle est aussitôt remplacée par un modèle identique puis par un cabriolet Jaguar Type-E… qui finira plié en deux après un dérapage sur des pavés mouillés. Avec Johnny Hallyday, ça passe ou – et c’est souvent le cas – ça casse. « Il aime avoir la nouveauté de l’année et souvent avant tout le monde (…). Johnny ne fait pratiquement jamais réparer ses voitures accidentées », note Jean Basselin dans Johnny Hallyday. Mes motos et voitures d’exception « L’Elvis Presley français » s’en remet volontiers à des marques américaines, en particulier de lourdes et puissantes Buick. Des autos très rock’n’roll mais moins enthousiasmantes à conduire que les européennes sur des routes sans limitation de vitesse. Il apprécie en particulier les italiennes. 
En janvier 1963, il s’offre une Ferrari 250 GT grise, un cabriolet qui est aussi l’une des plus belles voitures que la marque italienne ait jamais réalisée. La fiche technique du bolide (un V12 de 325 ch pour une vitesse de pointe de 240 km/h) laisse craindre le pire mais Johnny Hallyday l’utilisera de manière intensive pendant dix-huit mois avant de l’accidenter sur une autoroute italienne. Rien de grave. D’ailleurs, la toute nouvelle Ferrari 275 GTB lui plaît beaucoup… 

 Curieux de tout ce qui roule et témoignant d’un goût assez sûr, le chanteur acquiert ce qui se fait de mieux. En 1964, pendant son service militaire effectué en Allemagne, il opte pour une Porsche 356 – hommage à Georges Pompidou, qui en possédait une lui aussi ou plus probablement à James Dean tué au volant d’une Porsche 555 Spyder – avant de céder à la tentation de fendre la bise en Aston Martin DB6 (celle de James Bond était une DB5, plus courte). Mais revient toujours vers les belles italiennes. En janvier 1967, il se fait livrer la première Lamborghini Miura P400 importée en France. Sept mois plus tard, pendant une tournée, il la fracasse le long d’une route au petit matin, près de Tarbes, après avoir coupé en deux un acacia. Johnny Hallyday et son passager, le photographe Jean-Marie Périer, ont beaucoup de chance de s’en sortir sans mal. Quelques années plus tard, en 1970, une sortie de route de la DS21 qu’il conduit trop vite sur le verglas vaudra à Sylvie Vartan, sa passagère, d’être grièvement blessée. 
Le livre de Jean Bassellin produit aussi la photo d’une infortunée Citroën 2CV, explosée par la Ford Mustang du chanteur de retour de soirée, sur laquelle Jean-Philippe Smet a pris soin de laisser ses coordonnées sur un morceau de papier placé derrière l’essuie-glace. endant toutes ces années, la chronique des voitures de Johnny Hallyday fait partie intégrante de l’image qu’il offre au public. Dans un pays où les voitures de luxe – fussent-elles sportives – sont perçues comme des marqueurs sociaux trop voyants, le chanteur présente ses nouvelles acquisitions sans aucune retenue. 
Et alors ? Les somptueuses bagnoles de Johnny ne choquent personne. Alors que couve la révolte de Mai-68, le chanteur entre dans une période Rolls-Royce. Il apparaît en Phantom 5 puis en Silver Shadow et confirme son embourgeoisement en s’offrant plusieurs Mercedes (450 SEL, 560 AMG).
Source : lemonde.fr / Par 
Laurent Gosselin

CLUB.5A - TECHNIQUE AUTO - Faire briller la carrosserie de sa voiture ?


La couleur de votre voiture vous semble passée? C’est peut-être le moment de la lustrer pour rendre à la peinture tout son éclat. Voici comment procéder. Votre auto n’a plus son lustre d’antan? 
Pas de souci, un bon lustrage vous la rendra quasiment comme neuve. Simoniser une voiture signifie polir sa carrosserie, la rendre unie et brillante en même temps. Ce terme est venu d’une marque ancienne de produit, le « Simonis » qui servait autrefois à lustrer les carrosseries. 


Le travail est facile à réaliser et ne réclame pas plus de 2 heures. Le lavage: étape indispensable avant de simoniser Avant le polissage, il vous faut soigneusement laver votre voiture. Faites-le à l’abri du soleil pour que la carrosserie soit refroidie. Du détergent mélangé à de l’eau tiède fera parfaitement l’affaire et éliminera complètement la poussière avec un chiffon non abrasif. Rincez la voiture à l’eau froide et séchez-la avec une bonne peau de chamois, vous éviterez ainsi de rayer la carrosserie. Les techniques modernes pour simoniser votre voiture Si vous en avez l’occasion, louez une lustreuse avec vitesse réglable. 


L’appareil est pratique et facile et est utilisé avec une mousse de polissage. La fonction de vitesse réglable vous permet d’insister sur certaines parties de la carrosserie présentant des micro-rayures. Le loueur de l’appareil vous indiquera clairement la marche à suivre. Pour le reste, la technique traditionnelle a toujours la cote. Une mousse de lustrage adéquate : il en existe de toutes les sortes, donc mieux vaut demander à votre garagiste le produit le plus approprié au vu de l’état de votre carrosserie. Certaines mousses de polissage sont conçues pour l’élimination de grosses rayures. D’autres sont spécialement utilisées pour les micro-rayures, d’autres encore pour redonner de l’éclat à la carrosserie. Renseignez-vous bien, car choisir un mauvais produit pour le polissage de votre voiture pourrait faire pire que bien… Simoniser: la méthode traditionnelle Beaucoup de gens utilisent encore simplement un produit de type « polish« et un bon chiffon à lustrer, ce qui nécessite évidemment un peu plus d’huile de coude. 

 À nouveau, vérifiez bien si le produit que vous utilisez est un produit lustreur contre les rayures ou rénovateur pour redonner de l’éclat à la peinture. L’étape suivante nécessite un chiffon spécialement conçu au lustrage afin d’étaler le produit sur la carrosserie. Dès le séchage complet de la crème étalée, frottez avec douceur toute la carrosserie à l’aide d’un chiffon ad hoc. Afin de parfaire le travail, la dernière étape va consister à appliquer une cire protectrice. Celle-ci, en plus de la protéger, fera briller la carrosserie de la voiture.
Source : AutoScout24

CLUB5A - VOITURE DE LÉGENDE ET REVUE DE PRESSE - Alpine A110, la berlinette plaisir par excellence

ESSAI - La première Alpine du XXIe siècle est une formidable machine à rouler, douée de polyvalence et incroyablement efficace en conduite sportive. Au bout d'un chemin semé d'embûches, Alpine a fini par renaître. C'est dans le courant de l'année 2012 que les planètes s'alignent enfin pour que la marque française de voitures de sport, née sous une IVe République à bout de souffle et qui s'est épanouie sous la France du Général et de Pompidou, renaisse de ses cendres. Chez Renault, deux hommes portent le projet: Carlos Tavarès, le numéro 2, et Laurens van den Acker, patron du design. Le réveil de la belle endormie s'accompagne d'une alliance avec Caterham, un artisan anglais de voitures de sport. 

Ce mariage presque contre nature explose en 2014, quelques mois après le départ de Tavarès. Renault ne stoppe pas le projet mais le réoriente. La berlinette du renouveau sera moins une Lotus Elise à la française qu'une sportive polyvalente. L'inspiration, l'équipe des designers, couvée par Anthony Villain,va la chercher rue Forest à Paris, au sein du musée privé de la famille de Jean Rédélé, le créateur de la marque. «Toute l'équipe a passé beaucoup de temps dans le garage. Je leur avais demandé de croquer en 30 secondes sur un petit carnet tous les modèles présents. Plus tard, nous avons conduit l'iconique berlinette A110 pour s'imprégner de l'esprit de la marque», raconte le designer en chef. 
Les crayons n'ont pas tremblé. Nervure centrale sur le capot, antibrouillards ronds au centre de la calandre, flancs creusés, lunette arrière tridimensionnelle, minces feux arrière: la première berlinette du XXIe siècle respecte l'héritage de l'A110 dont elle reprend la désignation. Surtout, les concepteurs se sont souvenus que le poids est l'ennemi de la performance. La nouvelle A110 tient parole et n'excède pas 1 080 kg en version de base, 23 kilos de moins que la version «Première Edition» que nous avons essayée. 

Juste milieu entre une Alfa Romeo 4C et une Porsche Cayman, ce poids-plume repose sur un châssis et une structure en aluminium ainsi que sur une bataille du gramme qui a touché toutes les pièces du véhicule. Les gicleurs d'eau installés dans les balais d'essuie-glace ont permis de réduire le volume d'eau et de gagner 2 kilos sur un système classique. La hifi développée par la société française Focal a permis d'économiser 1 kg. 
Les baquets monoblocs Sabelt sont 26 kilos plus légers que ceux de la prochaine Mégane RS. Les freins Brembo à étriers à quatre pistons en aluminium ont permis un gain de 8,5 kilos. Ce cercle vertueux trouve sa pleine justification sur la route.À la différence de la berlinette originelle, l'installation à bord n'impose pas de courber l'échine. La position de conduite parfaite convient à tous les gabarits mais le baquet ne se règle qu'en longueur tandis que le volant s'ajuste sur deux plans. L'habitacle est spacieux comparé à celui de son aîné mais il manque cruellement de rangements. En attendant des filets et des poches aumônières le long de cloison de séparation avec le moteur, on peut glisser une sacoche et un blouson derrière les baquets. En ajoutant les 100 litres du coffre avant, on obtient une capacité de chargement de 196 litres. 

La présentation est de qualité et l'équipement moderne. Le bouton rouge «Sport» module les trois configurations (Normal, Sport et Track) qui jouent sur la fermeté de la direction, la réponse moteur, la sonorité, la gestion de la boîte de vitesses et de l'ESP. Chaque mode change l'affichage de l'écran digital. En mode Track, une barre horizontale fait office de compte-tours. En développant la tablette centrale tactile regroupant toutes les fonctionnalités de la voiture, les ingénieurs ont pensé aux plus sportifs des clients. Un programme de télémétrie donne accès à différentes informations utiles en usage intensif: chronomètre, courbes de puissance et de couple, rapport engagé et présélectionné, température de la boîte, l'angle instantané de l'angle au volant et son historique, les accélérations longitudinales et transversales et les G atteints dans les virages. Spécifiques à la version «Première Edition», les baquets Sabelt évoquent ceux de la berlinette originelle avec le cuir matelassé sur les côtés. 
Séquence nostalgie encore avec les contre-portes qui reprennent le dessin de la berlinette de 1962. 

Les premiers coups de volant renvoient des sensations très agréables. On a l'impression de conduire un vélo. La maîtrise du poids n'est pas qu'un concept. La berlinette obéit aux injonctions du conducteur avec un naturel déconcertant. On active le mode «sport». Le 4-cylindres hausse la voix. Déflagrations et borborygmes à l'échappement rythment chaque levée de pied ou décélération. La direction est parfaitement calibrée. Ni trop assistée, ni trop directe, ni trop ferme. L'Alpine est dénuée d'inertie tant à l'accélération qu'au freinage. Les routes sinueuses du Lubéron exigeantes et rendues piégeuses par le verglas et les premières neiges tombées quelques jours avant notre passage n'entament pas la grande confiance qu'elle instille. 

Il se dégage une alchimie jouissive de la conduite de la nouvelle petite bleue. La direction, les suspensions, le moteur et la boîte à double embrayage forment un orchestre sans fausse note. La nouvelle A110 repousse les frontières en termes d'équilibre, imposant de nouvelles références. Un tour de force au regard de son architecture à moteur central arrière réputée pour réserver des réactions un peu brutales. Rien de tout cela ici. Les réactions sont prévisibles, les dérives du train arrière progressives et les vitesses de passage en courbe vertigineuses. En mode «Track», on s'offre de belles dérives du train arrière, l'ESP plus permissif maintenant toutefois un filet de sécurité bienvenu. À cause d'un thermomètre proche de zéro et d'un asphalte très humide sur le circuit du Grand Sambuc où nous avons bouclé quelques tours, nous n'avons pas désactivé ce filet électronique. 
On en vient à souhaiter que les routes n'en finissent pas de tournicoter pour broder des arabesques. Encore et encore. Sans effort et sans inconfort. On touche ici l'aspect le plus fascinant de cette berlinette: son aisance à absorber les déformations de la route. 

La nouvelle française forme une synthèse assez unique sur le marché entre facilité, agilité et sportivité. Cette démonstration de force s'appuie sur un centre de gravité très bas, une répartition des masses équilibrée (44/56), des suspensions à doubles triangles superposés et dotés de butées hydrauliques, sur les deux essieux, et des pneumatiques Michelin Pilot Sport 4 développés spécialement pour elle. Même à haute vitesse, l'Alpine est dépourvue de bruits de roulement et aérodynamiques. Ceux qui enveloppent l'habitacle proviennent de la succion de l'admission et de l'échappement. Entré au chausse-pied dans l'espace dévolu, le moteur 1,8 litre d'origine Nissan et produit en Corée fait preuve d'une belle vivacité jusqu'à la coupure d'allumage, à près de 6 800 tr/min. Faute d'espace pour une transmission manuelle, il est d'office associé à la boîte à double embrayage à 7 rapports à l'étagement resserré au profit de la vigueur des accélérations et des reprises. 

Celles-ci sont incroyables: à peine 2,6 secondes pour passer de 110 à 140 km/h sur le 4e rapport. Le 1 000 m départ arrêté est sanctionné par un chrono peu commun: 23,2 secondes. Il y aura encore moyen de grappiller un ou deux dixièmes avec les prochaines versions les plus légères. De même, sans augmenter de cylindrée - un 2 litres ne rentre pas dans le compartiment moteur -, une prochaine évolution permettra de grimper la puissance à près de 310 chevaux. Comme sur la prochaine Mégane RS «Trophy» qui partage le même moteur. Si l'on trouve le moteur un peu trop linéaire, la boîte mériterait d'être un peu plus rapide, surtout lorsque les modes les plus sportifs sont enclenchés. En conduite très sportive, les palettes au volant nous sont apparues trop petites et entachées d'un «clic» trop plastique. 

À la limite, le train avant pourrait aussi être plus chargé. Le niveau d'essence présent dans le réservoir de 45 litres placé à l'avant peut avoir une petite incidence. Pour goûter les sensations de cette machine diabolique, il faudra toutefois patienter encore un peu. Le néerlandais Michael Van der Sande, CEO d'Alpine, annonce déjà des délais de livraison frisant un an. «Une attente qu'il va nous falloir raccourcir», dit-il, évoquant une montée des cadences de production plus lentes que prévu dans l'usine de Dieppe. 
En raison de problèmes de qualité, la production de la série limitée «Première Edition» a pris du retard. Les 1 955 exemplaires de cette édition ont été réservés en à peine 5 jours (seulement 2 jours pour la France) alors que le patron prévoyait qu'il faudrait six mois pour les écouler. La commercialisation du modèle de série décliné en version de base Pure ou Légende débutera vraisemblablement à l'été prochain. 
Le tarif devrait débuter à 50 000 € mais le constructeur a déjà prévu un riche catalogue d'options et d'équipements mais aussi une gamme étendue de coloris. Et pour faire vivre la marque qui ne connaîtra pas de nouveau produit avant quatre ans, la gamme A110 devrait être largement animée. Une version «groupe 4» délivrant près de 310 chevaux serait d'ores et déjà programmée. Notre avis Au volant de la nouvelle Alpine, le mot «plaisir» retrouve tout son sens. 
La nouvelle Alpine est la preuve vivante que la puissance n'est pas une fin en soi. Elle renoue avec le concept étiolé de juste puissance pleinement exploitable pour afficher une incroyable homogénéité. On y ajoutera une remarquable polyvalence qui rend cette berlinette parfaitement utilisable au quotidien. On sera alors étonné de sa sobriété, validée par des émissions de CO2 de 138 g/km. Un exploit pour la catégorie. La nouvelle Alpine est décidément sans concurrence sur le marché.
Source :   - lefigaro.fr / Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info../
Caradisiac

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - TELETHON DE TREBES LE SAMEDI 9 DÉCEMBRE 2017 - MERCI A TOUS LES BÉNÉVOLES !!!

A vous tous ... 
Après cette journée presque printanière et le succès de fréquentation qu’elle a rencontré, nous tenons à vous adresser un énorme merci puisque c’est à vous tous que revient le mérite de cette réussite. 
 Ce Téléthon 2017 n’aurait pas pu être réalisé sans le soutien de monsieur le maire et de son entourage sous diverses formes. Bravo pour la qualité des animations et prestations proposées par les associations et partenaires impliqués, sans oublier tous les commerçants, artisans, entrepreneurs, personnes individuelles… qui ont répondu présents, chacun à sa manière pour l’organisation de cette journée mais aussi pour toutes les autres dates des événements de ce Téléthon trébéen. Merci aussi à tous ceux qui ont organisés des actions au profit de cette cause, au sein de leur club et autres, à Trèbes comme dans des villages proches. 
 Les artistes et intervenants pour les spectacles, conférence… ont de la même manière tous nos remerciements. Merci également aux enseignants des écoles de la ville qui ont su mobiliser parents et enfants, tout comme aux responsables du Collège et aux élèves qui ont participé à l’opération organisée dans l’établissement. 
 Mention particulière aux 3 dames qui nous ont supportés en en nous aidant tout au long de cette aventure. 
En résumé un énorme merci à vous tous! 
Bien amicalement 
 Alain Amasse et Jacques Gimenez

Source : l'Indépendant - Merci Jean-Pierre FOLI pour le suivi de l'info....

dimanche 10 décembre 2017

CLUB5A - SORTIE TELETHON 2017 - COMME CONVENU LE CLUB DES 5A A PARTICIPE AU TELETHON DE TREBES LE 9 DÉCEMBRE 2017 - MERCI A TOUS !!

Le Téléthon ne laisse personne indifférent, et surtout pas le club des 5A de CARCASSONNE qui a participé activement grâce à Jean-Pierre et Marlène FOLI et l’ensemble des bénévoles…merci à tous !! 
Samedi 9 décembre 2017 , ce dernier avait « invité » pour celui qui voulait bien participé a ce téléthon de venir exposer sa voiture ou moto  et ainsi contribué modestement à cette journée aux arènes de Trèbes. 
Plusieurs adhérents du club des 5A ont répondu et ont apporté leur contribution tout simplement par leurs présences et passer une bonne journée entre passionnés de vieilles mécaniques !! Cette action de solidarité organisée par la ville de Trèbes grâce aux différentes associations locales des environs, dans le but de collecter des fonds. 
Merci à tous !!!!!

CLUB5A - SPORT AUTO - LA PEUGEOT 404 EN RALLYE AFRICAIN ...


PEUGEOT 404 Rallye

Les victoires de la Peugeot en compétition ne se comptent plus et il serait difficile de vouloir toutes les passéer en revue.
La 404 véhiculera, par des actions d'éclat, une image de robustesse et d'endurance extrêmement favorable à la marque du Lion, surtout en Afrique d'ailleurs, au point que les dirigeants de la marque se sentiront subitement motivés pour jouer, enfin, un rôle officiel.

Comment résister à l'appel de la piste quand celle-ci constitue d'incomparables campagnes publicitaires ...
Source vidéo : Norrhyttan

samedi 9 décembre 2017

CLUB5A - RÉGLEMENTATION - VOITURE AVEC RADAR MOBILE NOUVELLE GÉNÉRATION ...

Bien que nos anciennes ne commettent jamais d'excès de vitesse (quoique !), cela peut en intéresser beaucoup car on ne roule pas qu'en ancienne... 
ATTENTION ! 
Tous les départements sont désormais équipés d'au moins une voiture avec radar mobile nouvelle génération qui flashe en roulant et même à contresens. 
Pour chaque département, vous avez la photo et la plaque d'immatriculation de toutes les voitures ainsi que leur unité d'affectation. 

 Il suffit de cliquer sur le département et la liste des voitures équipées avec les radars mobiles s'affiche. 
Très utile, car c'est la liste de TOUS les radars mobiles nouvelle génération de France. 



Recopiez le lien ci-dessous pour accès directement au site; vous y trouverez votre département. 



http://www. radarmobilenouvellegeneration. com/recensement.php 

Tableau des tolérances des radars utilisés en mouvement 
 Pour pouvoir verbaliser sur une route à 90 km/h, ils rouleront au maximum à 81 km/h. 

On arrivera derrière tranquillement à 90, mais pour les doubler on dépassera les 102 et ils nous flasheront !

Merci Michel Jalbaud  pour l'info...

CLUB5A - LE SAVIEZ-VOUS ?? - CONNAISSEZ VOUS VÉRITABLEMENT LES RÈGLES DU TRIAL MOTO ??

Le trial est une discipline sportive à moto, à vélo, voire à vélo monocycle, en automobile ou en camion. Ce mot désigne aussi les motos spécialement conçues pour ce sport. « Trial » signifie « essai » en anglais, car le succès n'est pas assuré. Le trial consiste, en effet, à franchir des obstacles naturels ou artificiels. Il est né au Royaume-Uni, au début du xxe siècle, pratiqué par des gentlemen farmers sur des motos traditionnelles. Le nom original en anglais est « observed trial ». 

 Le trial est un sport où la notion de vitesse n'intervient pas, seul un temps limite est imposé. En compétition ce sport se pratique du printemps à l'automne en extérieur (« outdoor ») et en hiver à l’intérieur (« indoor »). 
L'indoor de par sa difficulté très importante est plutôt réservé aux meilleurs pilotes.   
Une compétition « outdoor » de moto trial se déroule sur un circuit (interzone) d'une quinzaine de kilomètres, sur lequel se trouvent des sections délimitées (zones) dans lesquelles les concurrents, chacun à leur tour, essayent de franchir les obstacles (rochers, talus, racines, etc.) en posant le moins possible de pieds à terre, tous les pilotes évoluant successivement dans les mêmes zones. 

Mais, selon leurs qualités de pilotes, ils évoluent dans des tracés différents. Il existe plusieurs niveaux de difficultés allant du débutant jusqu'au pilote élite . En moto trial, les catégories sont différentes selon le championnat.
 En championnat du monde, elles sont dans l'ordre croissant de difficulté: 125 cm3, Junior et World. La première étant réservée aux moins de 18 ans roulant en 125 cm3. Les pilotes circulent tout d'abord à pied dans chaque zone pour observer le terrain, voir les passages délicats et observer d'autres pilotes de leur catégorie passer dans la zone. 

Ensuite, ils ont droit à un seul passage à moto par tour. Plusieurs commissaires comptabilisent le nombre de pieds posés par le concurrent et attribuent un total de points. Chaque concurrent porte un petit carton sur lequel le commissaire poinçonnera le nombre de points attribués au pilote. 
À la fin de chaque tour (trois en général) le pilote donnera sa cravate au bureau des inscriptions qui totalisera le nombre de points et ce bureau fera le total des points obtenus sur le total des tours. 

Les pilotes vainqueurs seront ceux, dans chacune des catégories, ayant le moins de points. 

 Source : British Pathé

vendredi 8 décembre 2017

CLUB5A - RÉSERVEZ LE CALENDRIER 2018 SPÉCIAL ANNIVERSAIRE DU CLUB ...OUTIL INDISPENSABLE POUR NE PAS "ZAPPER" LES SORTIES DU CLUB DES 5A !!


Le calendrier "SPÉCIAL ANNIVERSAIRE" du club des 5.A sera bientôt disponible, outil indispensable afin de ne pas « zapper » les manifestations organisées par les différents responsables de sections, sur ce support tous les événements sont déjà imprimés (manifestation auto-moto-solex-réunions..tout est-là !! ) 
 Pour vous le procurer il suffit de contacter Jean-Pierre FOLI...Réservez-le !! 
 06.09.74.76.88 

Le calendrier du club est un support incontournable, grâce à sa personnalisation et son utilité incontestable, le calendrier est aujourd’hui adopté par un grand nombre des adhérents du club des 5.A ...... 
Tarif de celui-ci : 10€ l’unité.

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - JOHNNY RIDER - Johnny Hallyday il était un grand amoureux de la mécanique....

COLLECTION - Toute sa vie, le chanteur n'a jamais cessé d'assouvir sa passion pour les voitures et surtout les motos. Depuis sa première Triumph TR3 étrennée le jour de ses 18 ans, jusqu'à sa dernière AC Cobra, Johnny a gardé la même gourmandise et la même envie pour ces engins qui font rêver les passionnés de belles mécaniques. 

Son écurie de deux et quatre roues était impressionnante. Harley-Davidson, forcément, mais aussi Triumph, Ducati, Kawas
aki et bien d'autres marques du côté de la moto; Ford Mustang, Lamborghini, Ferrari, Cadillac, Chevrolet, du côté de l'auto. Son ami Jean Basselin a remonté le temps en compilant tous les engins qui constituent le “Garage de Johnny” dans un superbe ouvrage, qui vient tout juste de paraître: «Johnny Hallyday, mes motos &voitures d'exception, 60 ans de collection»

Source : lefigaro.fr /   / Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info.../ Monsieur Sylvain /