mercredi 26 juillet 2017

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Belles balades normandes en 2CV


Tout nouveau, tout beau, Rouen et ses environs se visitent cheveux aux vents en «deudeuche» décapotable avec chauffeur. Chic et vintage à souhait. La balade en 2 CV, c'est tendance. Plus d'un quart de siècle après l'arrêt de sa fabrication, la plus populaire des voitures Citroën a repris du service. Désormais véhicule de collection, elle s'offre une nouvelle jeunesse dans le tourisme. Une reconversion qui, grâce à son double ADN citadin et rural, fait merveille pour découvrir nos villes et nos campagnes. 

Dernières nouveautés en la matière, la douzaine de virées à Rouen et dans les environs, pilotées par Rouen 2 CV Tour. Cette toute jeune start up a été créée par Arnaud Cheval, un quadra rouennais qui, après un solide début de carrière en entreprise comme directeur financier, a décidé de changer de vie professionnelle en roulant pour lui. A tous les sens du terme. Car Arnaud Cheval joue aussi les guides-chauffeurs. Avec Marc et Anaïs, comme lui enfants du pays, ils se relaient au volant des trois «deudeuches» décapotables- qui composent le parc de la société. Ce sont, précisons-le, des modèles des années 1980. 

Quant à la durée des balades, elle va de 30 minutes intra-muros (19 € par personne) jusqu'à 6 heures pour la plus longue virée, hors Seine-Maritime, à Giverny, chez Claude Monet (149 € par personne). Et tous les départs se font au pied de la cathédrale de Rouen. Les hauts lieux de Rouen En une demi-heure, on découvre l'essentiel du centre historique de la ville, les rues Jeanne d'Arc et du Gros Horloge, les maisons à colombages, la place du Vieux Marché, le Donjon, Saint-Ouen, la Place Saint Marc et Saint-Maclou... 

On peut aussi opter pour la plus belle vue sur Rouen depuis le panorama Sainte-Catherine: 30 minutes, c'est pile le temps qu'il faut pour rouler jusqu'au sommet de la colline, deuxième point le plus haut après la flèche de la cathédrale. Autres propositions citadines: centre et panorama Sainte-Catherine en une heure (29 € par personne) et, en une heure trente, même parcours plus le panaroma Canteleu, pour la vue plongeante sur le port et son histoire (39 €). Ou encore le grand tour de deux heures jusqu'à la basilique Notre-Dame-de-Bonsecours et le monument Jeanne-d'Arc (49 €). 
En dehors de la ville Quant aux échappées en dehors de Rouen, elles comprennent des musées, tel le manoir de Pierre Corneille à Petit-Couronne (deux heures, 120 € pour une à deux personne, visite guidée incluse) . 
Ainsi qu'un éventail d'escapades de deux à six heures. Deux heures et demie suffisent, par exemple, pour un aller-retour à La Bouille, ravissant et minuscule village en bord de Seine. Une heure sur place est prévue pour flâner dans les galeries de peinture et observer le bac qui relie, comme autrefois, les deux rives du fleuve (69 € par personne). Les balades de Rouen 2 CV Tour sont accessibles tous les jours de l'année, de 9 heures à 18 heures. 
Enfin, cerise sur le gâteau, si vous avez une préférence pour la couleur de la voiture, il suffit de réserver suffisamment tôt et de demander la bleue, la grise ou la jaune..
Source : Annie Barbaccia / lefigaro.fr / christophe bouché-

histoire CITROEN 2CV www.passion-citroen.com/ Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info.....

mardi 25 juillet 2017

CLUB5A - SALON AUTO RETROMOBILE - 35 ANS DE PARIS-DAKAR.....


Grâce à la douzaine de véhicules réunis sur cette 39e édition de Rétromobile, revivez l'aventure du Dakar. 
Alain Bienvenu raconte notamment avec nostalgie l'histoire de copains qu'était le premier Paris-Dakar, en 1979. 


Source : caradisiac 

CLUB5A - SORTIE MOTOS PIQUE-NIQUE DU 23 JUILLET 2017..LA VIE DE LA MOTO AU CLUB DES 5A !!

Pour cette sortie motos du 23 juillet 2017 en direction des hautes-Corbières et de la vallée de l’Orbieu le départ s’est effectué d’une manière très classique. 
Régis et Alain aux manettes afin de valider les inscriptions mais pour cette sortie aucune participation financière n’était demandée et oui…depuis quelques années cette sortie est devenue la sortie pique-nique donc de ce fait pas de restaurant et nous mangerons tous d’une manière très conviviale en plein air sous un soleil radieux. 

Un journaliste du magazine « le monde de la moto » était présent et allait nous suivre toute la journée afin de relater « les aventures » de la session motos du club des 5A. Pour les abonnés de ce magazine vous découvrirez sans doute, avant la fin de l’année, le compte rendu de cette journée accompagnée de jolies photos. 
La 30’taine de motards de la section moto du club des 5A (plus notre voiture-balai…merci au conducteur pour sa patience…) avaient répondu présent ce dimanche matin du 23 juillet 2017.

 Du côté de la restauration, comme les années précédentes Régis et Alain avaient tout prévu, mais il était demandé à chacun des participants d’amener son « panier » afin que le déjeuner s’effectue d’une manière à ce que chacun ne manque de rien et dans une ambiance digne d’une « bande de motards ». ..Profitons’ en, c’est l’été il fait beau et chaud !!..Pas question de s’enfermer dans un restaurant…cette formule est beaucoup plus conviviale…et ce fut le cas !! 
 Le départ fut donné à 9 h, comme d’habitude devant le café du Dôme en direction de Rieux en Val pour faire une pause au café… 

Et pas n’importe où !! Au pied d’un pont moyenâgeux magnifique, endroit idéal pour boire un café et manger quelques gâteaux (et aussi de faire de jolies photos)…..comme d’habitude nos organisateurs avaient tout prévu !!...notre journaliste, lui aussi, en profita pour faire poser les motards du club à la séance photos !!...(il eut beaucoup de mal à organiser cette pose photos et trouva nos motards très indisciplinés) 
Toute cette petite troupe repris la route pour traverser les localités de Caunette en Val- St Martin des Puits, pour arriver à midi à notre destination : j’ai nommé Termes …. Régis et Alain avaient, comme l’année passée, prévue la restauration dans ce magnifique théâtre de verdure de Termes.. 

Le repas champêtre fut pris sous une tonnelle végétale très sympathique dans un climat de bonne humeur et de bonhomie….conversations de motards passionnés, blagues potaches au programme (vous vous en doutez bien !) Il était temps de reprendre notre itinéraire….. 
Direction les gorges de l’Orbieu …paysages magnifiques et itinéraire idéal pour la moto….bref le pied !! 
La balade se poursuivait dans l’après-midi, petit arrêt mousse ( je voulais dire bière) car comme vous le savez (peut-être) le motard se déplace en meute mais son carburant privilégié est la cervoise bien fraîche et de ce coté-là Régis et Alain avaient prévu l’intendance …. Journée très réussie, merci encore à nos organisateurs dévoués, Régis et Alain.. 


Texte et photos : P.L

lundi 24 juillet 2017

CLUB5A - DIVERTISSEMENT - LES PIN-UP AUTO-MOTO

Née dans les années 30, la pin-up représente la femme fatale, provocante sans être vulgaire. Elle est présente dans les bandes dessinées et les magazines masculins, les pilotes en peignent sur l'avant de leur avion pendant la guerre, elle se décline sous forme de posters et calendriers que les routiers et les motards emportent avec eux. 
Elle se fera plus discrète à partir des années 70. 
Depuis quelques années les « Pin-Up » font leurs grands retours et ce phénomène redevient tendance. Une tradition que nous continuons de faire vivre en vous présentant chaque mois pour les lecteurs du blog des 5A "la pin-up du mois" ! 

L'histoire des Pin Up
l'histoire vient des militaires américains, les G.I 's entre autres, qui pour se donner un peu de baume au cœur durant les dures périodes de guerre, punaisaient les photos de jeunes femmes qui posaient dans des tenues légères et que certains dessinateurs comme Vargas, Gil Elvgreen, Earl Mac Pherson, Pearl Fush, Freeman Elliot, Harry Ekman, Joyce Ballantyme et bien d'autres que nous ne pouvons citer tant la liste est longue, ont vendu à des quotidiens américains. 
Car il faut savoir, que dès le début des années vingt, l'illustration a fait un bon dans le marketing, les magazines d'époque comme Scribner's, The Saturday Evening Post, Harper's Weekly, The Century et Puck, publiaient des histoires et des romans qui furent illustrés par ces dessins et photos d'hommes, de femmes et d'enfants très séduisants, parfois isolés ou en groupe les mettant en scène dans des postures de la vie courante ou dans des situations parfois cocasses. 

Quoi de plus vendeur qu'un hebdomadaire regroupant des histoires, de l'information, de la politique, des enquêtes policières et des récits d'aventures entièrement illustrés de ces belles photos ou beaux croquis de l'époque, tout ceci les quotidiens américains l'avaient compris et en ont usés et abusés, ensuite il y a eu les fameux calendriers, qui jusqu'à nos jours sont encore de ce monde (qui n'a jamais vu un calendrier Pyrelli chez son garagiste ?) 

De nos jours nous avons encore des dessinateurs qui continuent à nous offrir de beaux dessins de pin up, cet art a traversé les océans, s'est répandu un peu partout sur la planète, nous avons par exemple en France un grand artiste qui n'est autre qu' Alain Aslan qui nous a offert de magnifiques dessins de Mireille Mathieu ou encore Brigitte Bardot en Pin up ainsi qu'une fabuleuse affiche des Folies Bergère. 

Car nudité ne veut pas dire pornographie non plus, nous parlons de courage car à l'époque la nudité n'était pas aussi libre que de nos jours et tout s'est libéré dans les années 70, ces extraordinaires femmes ont écrit l'histoire de la pin up. 
Ce qui fait que cette tradition a perduré à travers le temps et que par ces militaires qui accrochaient sur leurs murs à l'aide de punaises les dessins ou photos de leurs starlettes, a donné au final une traduction littérale de “pin-up” qui en français serait donc : “Punaise enfoncée”. 

 Source : divinecompagnie.fr/histoire-de-la-pin-up / 
vidéo : Sasiita !!

CLUB5A - PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES : 20 AOÛT 2017 - SORTIE MOTOS "LACOSTE" - DÉJEUNER CHAMPÊTRE...INSCRIVEZ-VOUS !!

Messieurs les motards du Club des 5A
 à noter dans vos agendas pour
 le 20 AOÛT  2017
Sortie MOTO-"LACOSTE" 
"Déjeuner champêtre"
CHEZ DIDIER & BERNARD  !!
 Départ de la ballade au café "LE DÔME "
 à 9 H 
Inscription à cette sortie : ??€
Renseignements et inscriptions : 
 Alain FUMANAL / tél : 04.68.25.19.72 
Régis PERICH /tél : 04.68.25.09.69 
JP FOLI : 06 09 74 76 88
Retrouvez la vidéo de l'édition 2015 sur la chaîne Youtube 

CLUB5A - REPORTAGE MOTO- LES MOTOS FRANÇAISES !!

Depuis son invention en 1868, la moto n’a cessé d’évoluer et de se transformer, adoptant les formes et les usages les plus divers.
La période de 1914 à 1940 correspond au véritable âge d'or de la moto Française. Celle pendant laquelle certaines solutions sont arrêtées, permettant d'avoir recours à des éléments fiables et de mieux se consacrer à des choix techniques d'avant garde.
C'est également la période pendant laquelle la moto va devenir en France une véritable industrie ayant des débouchés importants et où elle va devenir dominante dans bien des domaines de la moto.
Les plus beaux modèles français en 500 cm3

des années 30 : New Map, Blériot (années 20) ,Gnome et Rhone, Majestic, Dollar, Dresch, Monet Goyon, MGC, Motobécane, Motoconfort, Peugeot, soyer, Terrot.
Blog de club5a : Association Audoise des Amateurs d'Automobiles Anciennes, REPORTAGE MOTO- Motos Françaises 500 cm3..
Avec plus de 2000 marques ou assembleurs répertoriées, il fut une époque (révolue) où MOTO s'écrivait en Français dans le texte, (Motoconfort, Terrot, MGC, Gnome et Rhône, Dollar, Peugeot, Monet-Goyon, Gillet, Motobécane, Magnat-Debon, Soyer, Radior, Alcyon, Dax, Automoto, Jonghi, New Map, Maitre, Train, Dresch, Koehler-Escoffier...) 
L'histoire des motos françaises depuis le vélocipède de LG Perreaux en passant par Barigo, BFG et Voxan....

Source : mrdavid0039

CLUB5A - A VOS AGENDAS - BOURSE D’ÉCHANGES A LIMOUX LES 5 ET 6 AOÛT 2017

Le premier week-end d'Août 2017 
(les 5 et 6) aura lieu la 10e édition de la bourse d'échanges tous véhicules anciens à Limoux, Aude (11). 
- Exposants pros et particuliers (pièces, docs, matériels, etc.) 
- Exposition de véhicules anciens 
- A gagner à la tombola : Une Renault 4 TL, repas au restaurant, Blanquette... 
- Restauration, buvette sur place 
 Renseignements, inscriptions auprès de Pierre Fajal 
au 04 68 31 24 01 et sur : 
http://www.touttacotlimouxin.fr/agenda/66-bourse-d-echange-2017

dimanche 23 juillet 2017

CLUB5A - DEMANDEZ LE PROGRAMME DE JUILLET A SEPTEMBRE 2017 !!...ET PARTICIPEZ AUX SORTIES ORGANISÉES PAR LE CLUB DES 5A !!

Afin de faciliter le travail des organisateurs, merci de vous inscrire le plus rapidement possible !!

CLUB5A - 29° TOUR DE L'AUDE - EN ATTENDANT LE FEU D'ARTIFICE .....

Source : L'INDEPENDANT - Merci JP FOLI pour le suivi de l'info...

CLUB5A - JOURNÉE « CLUB » DU 14 JUILLET 2017 ET 29° TOUR DE L’AUDE EN PAYS CATHARE....C’ÉTAIT LES 14-15-16-17 JUILLET 2017


Les membres du Club sont invités, comme les années précédentes, car c’est devenu une tradition, à participer à cette première journée du Tour Auto de l’Aude. En effet, nous allons l’espace de quelques heures, cohabiter avec les participants du Tour, qu’il s’agisse du repas pris en commun lors notre rassemblement à Saissac, comme , en principe, de l’itinéraire de retour sur Carcassonne en fin d’après-midi. 

 Le beau temps est de la partie, on ne s’en plaindra pas. Les capotes sont déjà pliées ! Dès 8 h du matin, les 37 voitures pour 75 participants inscrits, se rassemblent Porte Narbonnaise à la Cité, faisant face aux participants du Tour de l’Aude. En effet, les 2 groupes doivent se rejoindre pour le repas de midi à Saissac, et c’est par deux itinéraires différents qu’ils vont s’y rendre. Si les membres du Club vont partir les derniers, c’est parce que la distance à parcourir est moindre. 

 L’intendance, comme d’habitude, se met vite en place avant le départ, avec un choix de gourmandises bien appétissantes accompagnées de ce qui va avec …... L’ambiance générale, dans cet emplacement exceptionnel qu’est la Porte Narbonnaise, monte au fur et à mesure de l’arrivée des prestigieuses voitures du Tour, auxquelles s’ajoutent celles du Club. Le spectacle visuel est total avec ces voitures étincelantes de couleurs et de chromes, mais il est aussi sonore avec ces moteurs aux échappements souvent rugissants, et qui s’échauffent pour le départ officiel de cette première journée. 
Malgré l’heure encore matinale, il est un peu plus de 9 heures, un public curieux, médusé et photographe d’un jour, déambule au milieu de ces belles mécaniques, dont quelques-unes, capot moteur ouvert, dévoilent leur moteur ! En un mot, on en a plein les yeux et les oreilles. Mais le président Régis Arnaud s’empare du micro et commence à donner ses instructions pour le départ. Tour de l’Aude d’abord, honneur oblige, membres du Club ensuite. Toujours aussi spectaculaire, la sortie des voitures impatientes de s’échapper, se fait une à une dans le bruit, la bonne humeur et sous le flash des photographes ….. Pour ce qui concerne le Club, nos 37 voitures prennent la route ensuite.

 Notre tracé a été étudié par nos spécialistes habituels pour offrir ce qui nous convient le mieux: de petites routes, bien verdoyantes, bien « serpentantes » avec aussi quelques portions où l’on peut décalaminer! Malgré quelques nuages, le bleu domine dans le ciel, il fait bon, c’est parfait ! Direction la Malepère où après Montréal, on oblique vers Bram et la montagne noire. Nous arrivons à Saissac après un sage et raisonnable parcours de 70 kms, et y retrouvons nos collègues du Tour comme prévu. La ville de Saissac accueille donc vers midi, l’ensemble des voitures (pas loin de 100 !) dans un endroit grandiose, non pas avec un tapis rouge, comme nous le mériterions, mais un tapis vert de pure origine végétale puisqu’il s’agit de la magnifique pelouse du stade local. Bien alignées, et dans ce décor, toutes ces voitures offrent un spectacle aussi saisissant qu’inhabituel. 

Un apéritif de bienvenue a été prévu par la municipalité à l’entrée de la salle polyvalente où aura lieu le repas. C’est le 14 juillet, les militaires n’ont pas été oubliés car une délégation avec drapeaux est présente, de même qu’une fanfare. Le maire de Saissac, Eric Béteille souhaite à tous la bienvenue en sa ville, suivi d’une allocution de Stéphanie Ortala, conseillère départementale. Puis notre président clôture ces interventions en remerciant chaleureusement la municipalité pour son implication dans cette manifestation. Mais il est l’heure de passer aux choses sérieuses, comme il est souvent dit ! Nous découvrons alors la belle salle, propre, nette, parfaitement rangée, où près de 180 convives vont prendre place. Qui se plaindra du repas qui nous a été servi ? 

 Sans doute peu, peut-être personne ? En effet, celui-ci pourra mériter d’être classé parmi les bons, sinon les meilleurs. On a pu savoir que c’était le chef du Portanel à Bages, grand spécialiste des anguilles, qui était aux manettes ! De plus, avec un service rapide et attentionné, ce qui ne gâche rien, bien au contraire…. Mais, alors que nos moteurs sont au repos, l’heure tourne. On a bien mangé, on a bien bu, merci ….etc .. ! Notre Président nous donne alors quelques infos sur la suite, et notamment sur les dispositions à prendre pour notre retour sur Carcassonne, après les visites prévues au château de Saissac et au Musée des Vieux Métiers. En effet, dès 17 heures, pour cause de feux d’artifice, certains accès à Carcassonne seront impérativement difficiles, voire impossibles. Il est donc conseillé d’activer le mouvement ! 
Ceux qui auront fait le choix de faire ces visites, auront à n’en pas douter, d’excellents souvenirs à conserver. Le Château, avec ce qu’évoquent ses vieilles pierres, et le Musée, avec la nostalgie de tous nos vieux métiers disparus, offrent en effet un réel intéressement pour le site de Saissac. Ainsi, en ordre nécessairement un peu dispersé compte tenu des circonstances particulières du jour, chacun a pu reprendre à son rythme la route du retour. La charge d’une telle organisation est grande. Que celles et ceux qui bénévolement se sont impliqués sans compter dans sa mise en place et sa réussite en soient remerciés. Nous leur devons bien ça ! Où irons-nous pour l’édition 2018 ? Peu nous importe de le savoir aujourd’hui, l’essentiel sera que l’on y aille. 
Texte : Marcel DE CASO / Photos : Dominique Garcia / JF et JP FOLI

samedi 22 juillet 2017

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - PRESENTATION TOUR DE L'AUDE EDITION 2017 ...100 VOITURES ANCIENNES AU DÉPART !!




Source : L’INDÉPENDANT - Merci JP FOLI pour le suivi de l'info.../ Photos : JP FOLI
Toutes les photos sur : https://www.facebook.com/tourdelaude/

CLUB5A - DIVERTISSEMENT AUTO - DIEU ET FRANCIS....!!

Dieu et Francis...!!! 
 Il y avait dans un village deux hommes qui s'appelaient Francis. 
L'un était prêtre et l'autre chauffeur de taxi. Le destin voulut que tous deux meurent le même jour. Ils arrivent au ciel et se présentent devant le Seigneur. 
Francis, le chauffeur de taxi, passe en premier. 
Dieu consulte ses registres et lui dit : 
-Très bien, mon fils, tu as gagné le Paradis. Tu as droit à une tunique en fils d'or et un bâton en platine. Tu peux y aller. Quand passe l'autre Francis, Dieu lui dit : 
- Bien, tu as mérité le Paradis. Tu as droit à une tunique de lin et un bâton en chêne. 

 Le prêtre est surpris: 
- Pardon Seigneur, mais il doit y avoir une erreur. Je suis bien Francis, le prêtre ! 
- Oui mon fils, tu as mérité le Paradis avec cette tunique de lin. - Non ! Ce n'est pas possible ! Je connais l'autre Francis, il vivait dans mon village. C'était une catastrophe comme chauffeur de taxi ! 
Il avait des accrochages tous les jours, il roulait comme un dingue et conduisait très mal. 
Et moi j'ai passé 50 ans de ma vie à prêcher tous les dimanches à la paroisse. Comment est-il possible qu'on lui donne la tunique en fil d'or et à moi celle-ci ? 

 Et Dieu lui répond : 
- Non, mon fils, il n y a aucune erreur. Nous faisons maintenant des évaluations et des bilans. 
- Comment ?... Je ne comprends pas. 
- Oui, nous travaillons au résultat et avec des objectifs. Durant ces derniers 25 ans, chaque fois que tu prêchais, les paroissiens s'endormaient... Mais lui , chaque fois qu'il conduisait , tout le monde priait !!!

Merci Jean-Louis pour cette blague...

CLUB5A-A VOS AGENDAS - 8 9 ET 10 SEPTEMBRE 2017 AURA LIEU LE COMMINGES THERMAL CLASSIC !!



L’ÉCURIE AUTOMOBILE DU COMMINGES est heureuse de vous informer que son 26 ème "COMMINGES THERMAL CLASSIC" 
ex "RALLYE DES STATIONS THERMALES" 
Il se déroulera comme prévu les 8, 9 et 10 septembre 2017.
En pièce jointe le bulletin d'inscription avec le tarif, modalités d'inscription et règlement intérieur.  
Contact et renseignements :  06 11 71 26 84.
 Nous vous informons également que le "MUSEE DU CIRCUIT DU COMMINGES" qui se trouve à Saint Gaudens 
1 rue des chanteurs du Comminges (juste au-dessus des tribunes du Circuit) est ouvert le jeudi et le samedi toute l'année de 9h à 12h et de 14h à 18h et qu'il accueille les particuliers mais aussi les clubs. 
Vous pouvez nous joindre les jours d'ouverture au: 05 61 79 34 25 ou sur facebook : Musée du Circuit du Comminges.
Bien amicalement 
Francis

vendredi 21 juillet 2017

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - DÉPART DU 29° TOUR DE L'AUDE ...C’ÉTAIT LE VENDREDI 14 JUILLET 2017

Source : l'indépendant

CLUB5A - MOTO DE LÉGENDE - BMW R12 DE 1935



Historique de la BMW R12 Rapide et maniable, la BMW R12 est produite dans le civil à près de 20 000 exemplaires. 

En 1935, la déjà célèbre firme allemande BMW commence la production de la version militaire de la moto R12, afin d'équiper la police de la Wehrmacht et des unités de combat (pour la reconnaissance et les liaisons inter-armes). 

 La moto BMW R12 pouvait recevoir un side-car offrant ainsi à l'infanterie légère un appui feu non négligeable grâce au soutien d'une mitrailleuse type MG 34 ou MG 42.
 Rapide, facilement maniable, la BMW R12 s'est révélée être une moto fiable et robuste. 
 Fiche technique de la BMW R12 
 Pays constructeur/utilisateur : Allemagne Dénomination : BMW R12 Longueur : 2,10 m Largeur : 0,90 m Hauteur : 0,94 m Masse : 188 kg Vitesse maximale : 100 km/h Autonomie : 255 km Moteur : BMW de 2 cylindres, 745 cc., 
20 chevaux à 4 000 tr/min

Source vidéo : mariano valero·/ dday-overlord.com

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - LE CIRCUIT DU NURBURGRING DEVIENT L'ESPACE D'UN WEEKEND UN ÉCOMUSÉE....

Le Nürburgring devient l'écomusée roulant et il fallait "rater" cet événement sous aucun prétexte. 
 LE  28ème GRAND PRIX de VOITURE ANCIENNE AVD 
 Le Nürburgring a été le théâtre d'une expo-course avec des véhicules des années 80 et d'autres  beaucoup plus anciens...
Voitures de course classiques et Racing classique sur l'une des plus belles lignes de course du monde : l'AvD-Oldtimer-Grand-Prix devient certainement l'apogée de saison. Le Nürburgring une fois plus  se transforma en écomusée roulant. L'organisation est depuis longtemps elle-même un classique, si non même une "marque qui se trouve comme le synonyme pour les meilleurs sports mécaniques historiques. Avec chaque fois à plus de 600 participants au cours des années passées, l'une des plus célèbres voitures anciennes est l'AvD-Oldtimer-Grand-Prix des organisations de course en Europe, à sur l'Eifelrennstrecke traditionnel 
 Source : Uli T. Radermacher

jeudi 20 juillet 2017

CLUB5A - MOTOS - LA SAGA DES MARQUES - HISTOIRE DE LA VESPA .....


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la compagnie industrielle italienne Piaggio, vieille de plus de soixante ans, ne peut plus fabriquer d'avion son activité principale pendant la guerre sous son propre nom, car cette activité est désormais interdite à l'Italie. 
Enrico Piaggio, le fils du fondateur du groupe, décide donc de développer un deux-roues afin de créer un nouveau débouché à son usine. L'industriel demande à l'un de ses ingénieurs aéronautiques de créer un mode de transport moderne et économique, pouvant être conduit aussi bien par des hommes que par des femmes, et ne salissant pas les vêtements (contrairement à la moto). 

Un premier modèle est présenté, le Paperino, mais ne convainc pas. Un nouveau projet est confié à l'ingénieur Corradino d'Ascanio, qui aboutit au lancement du Piaggio « Vespa » italienne en 1946, six mois cependant après la Fuji « Rabbit » japonaise, qui peut être considérée comme le premiermotor scooter moderne (le terme anglais « scooter » signifie « trottinette »). 

 Le premier scooter a des caractéristiques singulières qui le distinguent des autres motocyclettes. Les roues sont fixées latéralement (comme pour les trains d'atterrissage des avions, vraisemblablement un héritage de l'origine « aéronautique » de la Vespa) ; la fourche devient un simple bras, ce qui facilite notamment le changement de la chambre à air et du pneumatique. 
Le moteur est protégé par la coque et est monté directement sur la roue arrière par l'intermédiaire de la boite de vitesses, ce qui dégage une place pour les pieds à l'avant (ce qui permet de protéger les jambes par un carénage), l'aile arrière opposée permet l'aménagement d'un petit coffre ou l'installation d'une roue de secours. Lancée en 1946, la Vespa suscite très vite un immense intérêt dans le monde entier. En 1953, le réseau compte 10 000 points de vente à travers le monde, y compris en Asie et en Amérique. En 1950, la Vespa est construite en Allemagne, puis au Royaume-Uni et en France. 

En Espagne, la production débute en 1953 à Madrid. Des usines sont construites en Inde (à Bombay) et au Brésil. La marque s'implante également aux Etats-Unis. Au final, la Vespa sera construite dans treize pays et commercialisée dans cent quatorze, dont l'Australie, l'Afrique du Sud, l'Iran, le Maroc et la Chine. Dans le monde entier, la Vespa est devenue un produit typiquement italien, synonyme de liberté, de mobilité et de convivialité.

 Source vidéo : publicitéoriginalevespa